La Société Protectrice des Animaux, la SPA, recueille chiens, chats, NAC et équidés abandonnés. Elle met tout en œuvre pour leur trouver une nouvelle famille d’accueil. Jusqu’au moment de l’adoption elle héberge, nourrit et soigne les animaux au sein de ses structures. En 2017, le nombre d’animaux  recueillis s’est élevé à 42 000.

Les missions de la Société Protectrice des Animaux

La création de la SPA remonte à 1845 en vue d’œuvrer pour la protection des animaux. Elle est organisée sous forme de réseaux pour couvrir l’ensemble du territoire en mettant en place des refuges, des dispensaires pour soigner les animaux et des fourrières pour héberger les animaux abandonnés. La Société de protection des animaux intervient dans les cas de maltraitance, de trafics d’animaux et poursuit en justice les responsables de ces actes. Elle héberge les animaux perdus, abandonnés ou maltraités dans l’attente de leur trouver une nouvelle famille d’accueil. La SPA vient aussi en aide aux animaux dont le maitre se trouve en situation de précarité et qui a du mal à assurer la nourriture.

Défendre la cause animale au quotidien

La Société Protectrice des Animaux est présente partout afin de veiller au bien-être des animaux abandonnés ou maltraités. On compte 63 refuges SPA à travers le territoire, une douzaine de dispensaires de soins pour aider les animaux des propriétaires nécessiteux. Une cellule spéciale anti-trafic permet de lutter contre l’élevage clandestin. La SPA emploie environ 650 salariés et peut compter sur 4000 bénévoles motivés par la défense de la cause animale. Les clubs Jeunes SPA permettent de sensibiliser la tranche d’âge des 11-17 ans à la protection de la cause animale, chiens, chats, NAC et équins. Ils peuvent promener, soigner et s’occuper d’animaux qui ont été recueillis dans les refuges.

Adopter un animal dans un refuge SPA

La Société Protectrice des Animaux recherche en permanence des foyers d’accueil pour les animaux qui ont été recueillis dans l’un de ses refuges. Un grand nombre de chiens, chats et NAC de tous âges peuvent être adoptés en contrepartie de certaines garanties afin d’éviter un autre abandon de l’animal. La personne qui adopte un animal dans un refuge SPA doit verser des frais d’adoption pour contribuer aux frais d’entretien, de vaccination et éventuellement de stérilisation. L’adoption doit être un acte mûrement réfléchi car il ne s’agit pas d’adopter un animal pour qu’il risque d’être à nouveau abandonné par un maitre irresponsable.