Rester en bonne santé est devenu indispensable pour certaines personnes qui ont fait le choix de manger bio. L’alimentation biologique doit notamment être primordiale pour avoir une vie plus saine et manger des produits bio n’apporte que des bienfaits pour vous, ainsi que pour votre famille. Mais quels sont les avantages d’alimentation biologiques?

Quelques informations à prendre en compte

L’avantage de consommer des produits biologiques est d’être meilleur pour la santé, car ces derniers sont généralement moins exposés aux produits chimiques utilisés dans les produits industriels. La consommation de ce type d’aliments réorganise les fonctions du corps, qui fonctionne mieux tout au long de la journée, ce qui réduit les problèmes de santé et la sensation d’inconfort provoquée par une alimentation excessive. Incluez donc dans le menu des fruits, des légumes et des légumes préparés de la manière la plus diverse

Cependant, de nos jours, il n’est pas toujours facile de trouver des aliments qui soient réellement sains. À moins de vivre à la campagne ou de posséder un jardin potager dans votre arrière-cour, vous êtes très enclin à consommer des produits d’origine végétale imprégnés de pesticides si nocifs pour la santé humaine.

Produis bio : réduire le risque de maladie

Les produits agrochimiques, nécessaires lors de la plantation et de la culture à grande échelle car ils aident à lutter contre les parasites qui peuvent attaquer la culture, sont utilisés par la plupart des agriculteurs pour augmenter leurs profits à chaque récolte. Ces substances, en plus de nuire aux fonctions organiques de ceux qui consomment les aliments qui leur sont soumis, nuisent encore à l’environnement.

Tout cela fait partie d’une série d’informations dont on reçoit encore à l’école primaire en cours de sciences. Certaines études ont également révélé que les produits agrochimiques sont désignés comme responsables de l’apparition de maladies du système digestif, de certains types de cancer, de l’infertilité, de maladies neurologiques et dégénératives, comme la maladie de Parkinson et même d’Alzheimer.

Selon une enquête, les aliments les plus contaminés par les pesticides sont le paprika (92%), la fraise (64%), le concombre (58%), la laitue (54%), l’ananas (33%), le chou (32%), la papaye (30%) et la tomate (16%).

Pour s’affranchir de ce problème, une bonne solution consiste à opter pour ce qu’on appelle les « aliments biologiques ». Produits sans engrais de synthèse, ces aliments sont généralement cultivés sur des sols équilibrés et riches en nutriments.

Et la culture hydroponique ?

Les aliments hydroponiques sont cultivés en serre et reçoivent des engrais synthétiques dilués dans l’eau, principalement des nitrites. Ces engrais polluent l’eau et augmentent le risque de cancer pour ceux qui consomment les légumes.

Certains pays comme le Brésil dispose d’une législation spécifique pour montrer au consommateur si le produit qu’il emporte chez lui est vraiment biologique. Par ailleurs cette loi est devenue connue sous le nom de loi organique et chaque aliment biologique réel porte un cachet fourni par le ministère de l’agriculture. Cependant, ne vous y trompez pas car tous les aliments produits sans pesticides ne sont pas biologiques. En effet, si un engrais synthétique y est utilisé, le sceau ne peut pas être utilisé. En outre, le producteur qui souhaite cultiver des aliments biologiques doit également suivre plusieurs règles pour respecter l’environnement et les travailleurs impliqués dans la production.