La sensibilisation à l’ environnement est importante car elle a des effets positifs sur la santé environnementale , le développement durable et la réduction du réchauffement climatique.

Les organisations jouent un rôle énorme dans ce processus. Ils peuvent établir de bonnes normes environnementales pour les employés et le grand public. Ils peuvent le faire en se conformant aux règles et réglementations du Royaume-Uni et de l’UE qui encouragent les pratiques vertes Ce faisant, ils construisent une image publique positive et les gens utiliseront davantage leurs ressources ou leurs services.

L’importance de la conscience environnementale

La chose la plus importante que fait la conscience environnementale est d’informer les gens des dangers de continuer à consommer autant que nous le faisons actuellement. C’est parce que les gens ont besoin d’une bonne compréhension des menaces qui pèsent sur notre terre, pour réaliser pleinement l’ampleur des dommages. Par conséquent, la sensibilisation concerne des sujets tels que la santé environnementale, le développement durable et le réchauffement climatique.

Santé environnementale

La santé environnementale est définie comme «les aspects de la santé humaine… qui sont déterminés par des facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux et psychologiques de l’ environnement ».

Cela signifie effectivement qu’un environnement sain conduit à des personnes en bonne santé. En conséquence, les organisations doivent faire très attention au recyclage et à l’élimination des matériaux. Nous comptons sur notre terre pour nous fournir de l’eau propre, de l’air respirable et des aliments sains, qui peuvent tous être mis en danger par le rejet négligé des déchets.

Par conséquent, les pratiques vertes visent à sensibiliser les sociétés et les organisations aux conséquences de continuer comme nous le sommes actuellement. L’une d’entre elles est les maladies environnementales, qui comprennent les problèmes respiratoires dus à la pollution et les maladies infectieuses dues à l’échauffement du globe.

Par conséquent, votre organisation a besoin d’une politique verte qui définit les domaines dans lesquels vous pouvez réduire, réutiliser et recycler. Cela devrait être facilement accessible à tous les employés.

Le développement durable

Les Nations Unies définissent le développement durable comme «un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs».

L’ONU inclut la lutte contre la pauvreté, la faim, le manque d’eau et de nourriture comme objectifs de développement durable essentiels . Mais qu’est-ce que cela a à voir avec les organisations? Eh bien, les organisations ont la responsabilité d’aider ceux qui en ont besoin. Par exemple, Google organise chaque année des centaines de projets de responsabilité sociale des entreprises, visant à améliorer la vie des sociétés pauvres. De plus, Google est un brillant exemple de sensibilisation à l’ environnement , car il est devenu neutre en carbone en 2007.

Les combustibles fossiles sont préjudiciables à l’environnement, et l’un des nombreux défis auxquels les organisations sont confrontées aujourd’hui est la mise en œuvre de stratégies vertes avec les énergies renouvelables. Ils peuvent être difficiles à mettre en œuvre, mais ils valent bien les tracas et le coût initiaux. L’essentiel est que les organisations doivent planifier pour l’avenir, qui est un élément essentiel de la sensibilisation à l’ environnement .

Réduire le réchauffement climatique

Il va sans dire que le réchauffement climatique est important.

C’est parce que c’est la menace la plus présente pour notre planète. Par conséquent, en tant qu’organisation, vous devez chercher à réduire votre empreinte carbone, et il existe plusieurs façons de le faire. Selon les tendances des petites entreprises, il s’agit notamment:

  • Passer sans papier
  • Recyclage
  • Éteindre les PC et autres équipements électriques lorsque vous rentrez chez vous
  • Utilisation d’appareils de faible puissance
  • Travailler à domicile
  • Planter des arbres
  • Faire du vélo au travail
  • Remplacer les voyages d’affaires par des vidéoconférences aussi souvent que possible

Les petites choses s’additionnent très rapidement, et plus vous en faites, moins vous produisez de dioxyde de carbone. Les manchettes des nouvelles peuvent ne pas vous remplir d’espoir, mais ne vous laissez pas décourager. Même si vous apportez un petit changement dans votre organisation, vous aidez beaucoup.