L’élevage fait partie des secteurs les plus anciens à travers le monde. Les porcs font particulièrement parties des plus populaires en ce moment. Afin de réussir un élevage de porc, il est nécessaire de faire attention à bon nombre de critères de leur mode de vie depuis la naissance de l’animal jusqu’à sa vente. La nutrition des porcs est un des points clés pour cela. De plus en plus de sociétés modernes se consacrent d’ailleurs à cette activité. Il est par conséquent important de savoir quelles alimentations faire pour nourrir ses porcs.

De la naissance au sevrage

L’élevage porcin n’a pas vraiment changé au fil du temps. Il existe cependant quelques règles à respecter www.vitalac.eu pour avoir le meilleur résultat possible. Tout d’abord, lorsqu’un porcin vient au monde, il faut savoir qu’il n’a besoin que du lait de sa mère. La tétée le protège des diverses maladies tant qu’elle est respectée. En effet, pour assurer sa croissance, boire au moins un litre de lait par jour lui est très nécessaire. La période de lactation doit également durer 4 semaines. Passé cette étape, le porc est considéré comme sevré. Une fois sevré, ce dernier doit peser en moyenne dans les 8 à 10 kg. À partir de là, les poudres de lait qui peuvent être mélangées avec des céréales ou du blé prennent le relais sur leur alimentation. Cette nouvelle mode d’alimentation doit durer entre 5 ou 6 semaines en moyenne pour permettre au porcelet de grandir normalement. Si tout se passe bien, ce dernier doit peser normalement entre 20 à 30 kg.

Concernant l’engraissement

La préparation des aliments des porcs est actuellement faite par des entreprises professionnelles dans le domaine. Cette dernière peut cependant être préparée chez soi. Tout d’abord, il est important de souligner que les porcs sont des animaux omnivores. Par conséquent, l’organisme de ces derniers peut aussi bien assimiler les aliments d’origines animales que ceux d’origines végétales. Afin d’engraisser efficacement un porc, la nourriture doit absolument être sans reproche, mais également donnée selon des heures fixes. Dans la plupart des cas, les céréales sont à la base de tout engraissement chez ce genre d’animal. Le blé, le maïs, l’avoine, le soja ou encore le pois ne sont que quelques exemples des ingrédients essentiels durant cette phase de sa croissance. Certains aliments que l’homme ne peut pas manger tel que les tourteaux sont également très bénéfiques pour les porcs à engraisser. Dans le même contexte, composer efficacement la nourriture d’un porc est la solution pour lui faire prendre du poids très rapidement. Dans la plupart des cas, il faut entre autres avoir 60 % de céréales, 35 % d’oléo protéagineux et également 5 % d’aliments minéraux.

L’importance de l’eau et des compléments alimentaires

La nutrition des porcs est quelque chose qui doit être pris très au sérieux pour avoir un bon résultat. De même, l’eau est un élément très indispensable pour atteindre ce but. Dans tous les fermes modernes, ce dernier doit être disponible en permanence et à profusion pour tous les porcs. Pour engraisser les porcs après leur sevrage, entre 4 à 12 litres d’eau lui est indispensable. Dans ce même but, les compléments alimentaires pour porcs peuvent également être envisagés. Le renforcement des intestins, solution antistress, compléments en minéraux et vitamines ne sont que quelques composants qui peuvent être trouvés dans tous compléments nutritifs pour porcs qui se respectent. Toujours dans ce même ordre, il est extrêmement indispensable pour un porc de manger en moyenne 1 kg de nourriture par jours. En suivant scrupuleusement cette mode de vie, le porc à engraisser devrait normalement prendre 500 à 600 g par jour. Cette période dure normalement 4 à 5 mois la plupart du temps.