Les niveaux de pollution atteints au cours des dernières décennies peuvent affecter la qualité de vie des générations futures. Ils  ont conduit à prendre des mesures drastiques afin de réduire l’impact environnemental dans tous les domaines. C’est peut-être la raison pour laquelle la sensibilisation à la durabilité et au respect de l’environnement s’est accrue ces dernières années. Il existe de nombreuses mesures qui peuvent être mises en œuvre pour construire un bâtiment respectueux de l’environnement, et l’une d’entre elles est l’utilisation de matériaux de construction durables. Ces éléments sont ceux qui ont été fabriqués, installés et entretenus avec un faible impact environnemental.

Le bois, un matériaux unique en son genre

Le bois a été utilisé tout au long de l’histoire mais ses propriétés sont parfois méconnus, et il est considéré comme le matériau ayant le moins d’impact sur l’environnement lors de sa production, en raison de sa capacité à éliminer une grande quantité de CO2 au cours de son cycle de vie. En outre, les constructions en bois sont généralement plus rapides et peuvent être jusqu’à 30 % moins chères que les options en briques ou en béton. Il existe également des produits à base de bois utilisés pour l’isolation, comme les panneaux de fibres fabriqués à partir de déchets de scierie ou les panneaux OSB constitués de couches de copeaux ou d’éclats orientés dans le même sens.Dans tous les cas, il sera nécessaire de certifier que le bois utilisé provient d’un abattage responsable, ce qui implique que l’entreprise responsable plante de nouveaux arbres pour chaque arbre qui a été abattu.

L’argile, peu coûteux et facile d’utilisation 

Certains matériaux sont composés d’argile qui a été chauffée à une température inférieure à 950 ºC et à laquelle certains traitements naturels ont été appliqués. Ces actions permettent d’obtenir une faible radioactivité, une bonne inertie thermique et une bonne hygroscopicité. Une autre propriété qui rend l’argile cuite durable est sa capacité à être recyclée, puisqu’il s’agit d’un matériau inerte et très stable. Ses utilisations sont très variées dans le secteur de la construction, mais il est surtout utilisé pour les murs, les façades et les carreaux.

Une isolation thermique à base de liège

Le liège aggloméré est un produit naturel qui possède de très bonnes propriétés d’isolation thermique et acoustique. C’est un matériau de très faible conductivité, ignifuge, qui n’accumule pas l’électricité statique et n’absorbe pas l’humidité. De ce fait, il est principalement utilisé pour isoler les maisons. Le liège provient de l’écorce des chênes-lièges et peut être extrait sans couper l’arbre, le recréant avec le temps, ce qui en fait un matériau hautement durable.

Les fibres de cellulose, recyclable pour l’habitat

Les fibres de cellulose du papier recyclé sont plus responsable afin de réduire les déchets. C’est  l’un des matériaux pouvant être utilisés comme isolant. Les fibres de cellulose du papier recyclé sont de très bonnes qualité et plus éco que d’autres produits. Il s’agit de feuilles de papier journal réutilisées qui ont été traitées avec des sels de borax pour leur conférer des propriétés ignifuges, insecticides et antifongiques. Elles se comportent comme le bois, en équilibrant les températures en hiver comme en été. Elles présentent également un faible coefficient de conductivité thermique et l’énergie nécessaire à sa fabrication est très faible, ne dépassant pas 5 KWh/m3.

Le polypropylène, polybutylène et polyéthylène

Outre les éléments structurels ou isolants, il est important de prendre en compte l’utilisation de matériaux de construction durables pour les installations des maisons. En général, on utilise des tuyaux en PVC qui incorporent des éléments biocides libérant des particules nocives pour la santé. La meilleure alternative plastique pour les tuyaux plus respectueux de l’environnement est l’exploitation du polypropylène, du polybutylène et du polyéthylène. Il s’agit de matériaux thermoplastiques qui peuvent être utilisés pour les systèmes de chauffage, les conduites d’eau et l’évacuation. Leur principal avantage est qu’ils ne contiennent pas de chlore dans leur composition, donc ils ne sont pas toxiques et sont donc qualifiés d’éco matériaux. Ils sont également chimiquement inertes, stérilisables et recyclables, et sont composés d’huiles végétales, d’oxydes métalliques et de dérivés d’origines végétales ou minérales. Contrairement aux peintures plastiques traditionnelles, elles ne contiennent pas de composés organiques volatils, de formaldéhyde ou de métaux lourds et sont biodégradables et écologiques, ce qui permet aux matériaux de respirer et d’empêcher l’apparition d’humidité, de fissures ou d’écailles.

Afin de parvenir à une construction plus efficace, outre l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement que nous avons vue, on peut également appliquer des techniques de conception et de construction qui permettent une plus grande efficacité énergétique, ce qui permet d’obtenir des logements plus durables. En bref, l’utilisation de matériaux de construction durables devrait être de plus en plus importante si nous voulons obtenir un bâtiment qui respecte l’environnement. Si vous pensez que l’architecture durable est nécessaire, qu’attendez-vous pour vous spécialiser dans ce domaine ?